Les femmes gladiatrices

Les Romains de l'A ntiquité ont une réputation de machos, vénérant le culte de la virilité et de l'honneur, et reléguant les femmes au rang de simple accessoire . Cela paraît donc surprenant, vu la popularité des gladiateurs à l'époque, que des femmes aient pu non seulement assister aux spectacles ( dont les places étaient peu nombreuses ) mais plus encore, qu'elles soient descendues dans l'arène! Et pourtant......  

C'est sous le règne d'Auguste qu'apparurent les premières femmes gladiatrices. Mais c'est Néron qui reprendra l'idée avec plus de ferveur encore. En effet, le jeune empereur, loin des préoccupations viriles et barbares des Romains de l'époque, est un artiste dans l'âme, et ne rêve que de beauté et de grâce. Il aura notamment fait peindre la voie lactée sur les vélums de l'amphithéâtre ( les toiles tendues sur le toit de l'édifice pour protéger les spectateurs du soleil ) ou remplacer le sable de l'arène par des pierres semi-précieuses broyées..  

 

Les écrits l'attestant sont peu nombreux, mais très précis. Ainsi, Juvénal nous livre son plus long poème, qui parle des gladiatrices à l'entraînement, et de leur acharnement à frapper le palus ( poteau symbolisant l'adversaire )...

" Dites moi.. Quelle gladiatrice s'est ainsi accoutrée lorsque la femme d'Asylus gémit devant le poteau ? qui n'a vu les entailles du poteau ?Elles le creusent à grands coups de glaive de bois et de boucliers, attentives à exécuter toute une série de commandements. "

Le Satyricon de Pétrone nous parle d'une femme sur un char, se battant contre des hommes. Dans la même optique, Tacite dans ses Annales  mentionne que Néron, en 63 ap JC, fit même descendre des femmes de sénateurs dans l'arène. Martial et Cassius Dion nous précisent que les femmes prenaient également part aux venationes, les chasses aux  bêtes sauvages.    

Opposition de Provocatrices, Achillia versus Nervia. Aubechies 2010.


L'empereur Domitien, en 88 de notre ère, instaura des combats de femmes gladiatrices nocturnes, à la lueur de flambeaux, qui selon les auteurs de l'époque, avaient beaucoup de succès. Il est intéressant de noter que le programme journalier d'un munus avait un effet de crescendo : le matin, c'était les venationes, les tueries de bêtes sauvages qui n'intéressaient pas grand monde. A midi, c'était la mise à mort des condamnés à la peine capitale : quasiment personne ne les regardait, c'était l'heure du déjeuner, il faisait trop chaud, et le spectacle était réputé sordide. En revanche, l'après-midi était réservé aux gladiateurs, et c'est à ce moment que l'amphithéâtre était plein. Si on considère que le programme gagnait en intensité et en popularité de la matinée à la fin de l'après-midi, il est tentant de penser que les nocturnes ( avec les gladiatrices ) constituaient le point d'orgue d'une journée de jeux, une sorte de final en apothéose artistiquement parlant.


 Ce bas-relief ( se trouvant actuellement au Musée de Londres ) montre clairement deux combattantes, Achillia et Amazonia, en Provocatores. C'est donc, avec l'essédaire ( la conductrice de chars ) et la Thrace (  petit bouclier ) les seules armaturae avérées historiquement pour les femmes.

Les deux femmes se font face en position de garde, mais le fait qu'elles soient nues têtes, leurs casques posés au sol, indique que le combat est terminé. Elles ont été grâciées toutes deux, le fameux et très rare stantes missi ( la victoire aux deux combattants ).

Cela tend à prouver que, loin d'être de simples pseudo-combattantes animant les entractes afin d'amuser le public, elles étaient réellement des professionnelles.

 

 Nous comptons deux combattantes dans notre association.

 

C'est l'Empereur Septime Sévère, en l'an 200 de notre ère, qui interdisit définitivement aux femmes de pratiquer la gladiature.                              


Un souci avec un terme du vocabulaire ? n'hésitez pas à en chercher la signification dans le Lexique.

Commentaires (2)

1. blin malo 22/06/2012

ok super

2. lomette 13/12/2011

g des big nichons qui font du lait

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Free counter and web stats

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site