Qui sommes-nous ?

Commençons par les présentations : Les membres et leurs personnages...

 

 

Michel incarne Lucius, ancien légionnaire de la IV ème Macedonica. Lucius a été renvoyé à la vie civile, où, en grand dépensier qu'il est, il a dilapidé sa solde et contracté de nombreuses dettes de jeux. Désireux de se refaire une santé financière, il incorpore un ludus et devient Dardanius, combattant Thrace ou Rétiaire. Ses points forts au combat sont une grande force et de l'agressivité.. malheureusement, ayant hérité de la légion une farouche haine de l'autorité ( ce qui lui a valu son renvoi ), il ne manque pas une occasion d'insulter les arbitres et d'ignorer leurs ordres. Il aime beaucoup se mesurer à Victor, les deux hommes aimant confronter leur force lors de combats acharnés qu'aucun des deux ne veut perdre. 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphanie a choisi d'incarner une esclave romaine, nommée Eren. Jeune femme vigoureuse au tempérament bien trempé, Eren n'a pas bien servi son maître, n'ayant que peu de dispositions à obéir aux ordres. S'étant battue avec l'intendante de la maison pour une histoire de vol, elle vit son maître la vendre à un laniste. Eren devint Achillia, combattante Thrace, ou Rétiaire. Ses qualités au combat sont la hargne et la dextérité. Elle n'hésite pas à rouer de coups de pieds son adversaire, et aime particulièrement les corps-à-corps. Son point faible est une trop grande fougue, qu'elle a du mal à canaliser. Son amie du Ludus est Gaia, de qui elle adore se moquer gentiment. Les deux femmes sont respectées dans leur école.. Achillia espère simplement ne jamais avoir à l'affronter lors d'un combat à mort...

 

 

Gaia est une fille de noble patricien romaine, qui s'ennuie à mourir dans la belle villa familiale et aspire à un peu plus d'action. Habitant non loin d'un Ludus, elle en passe un jour les portes, poussées par la curiosité, et se surprend à adorer regarder s'entraîner les gladiateurs. Devenue dès lors une ludia, fille de mauvaise réputation fréquentant les endroits sordides, Gaia entend jaser sur son passage dans les rues et subit les foudres de son père qui refuse qu'elle salisse le nom de la famille. Bornée et contestataire, Gaia va sur-le-champ s'engager en tant qu'auctorati auprès du laniste, préférant la vie mouvementée en caserne que son existence oisive dans sa cage dorée. Devenue combattante Rétiaire, elle pense bientôt se spécialiser en provocatore, avec son amie du Ludus, Achillia.

 

 

Hibérion est un vrai boute-en-train, rigolard, jovial et placide. Il est arrivé au Ludus, comme beaucoup, suite à de trop grosses dettes de jeu qui l'ont contraint à s'engager en tant qu'auctorati pour cinq années. Sa bonne humeur est légendaire et ses plaisanteries font l'unanimité auprès de ses compagnons d'infortune, ce qui lui vaut une grande popularité auprès de ses amis comme du public. Même les redoutables Dardanius et Victor se montrent relativement gentils avec lui !  Sa carrure imposante fait de lui un Mirmillon dissuasif, et même si l'endurance n'est pas sa première qualité au combat, ses postures de gardes et ses techniques de touches font de lui un redoutable adversaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajax a combattu maintes fois dans l'arène et était connu et adoré de la plèbe. Son ultime combat, soldé par une énième victoire, lui a valu l'honneur d'être affranchi. Il est depuis un homme libre. Mais le ludus lui manquant trop,il a choisi de se reconvertir en arbitre, où, il faut l'avouer, sa gentillesse naturelle ne fait pas de lui une autorité très respectée. Il a en effet beaucoup de mal à se faire écouter de Dardanius, véritable tête brûlée qui n'écoute aucun de ses ordres. Fort heureusement, ce dernier sait se servir de son bâton et n'hésite pas à frapper les réfractaires, quitte à s'excuser par la suite. 


 

 

 

 

 

Domiciliés près de Strasbourg, en Alsace… Nous sommes tous deux, et depuis longtemps, férus d'Antiquité Romaine.Cette passion nous a amenés il y a trois ans à partir en vacances dans le Sud de la France, à Nîmes, Arles et Orange, villes au patrimoine historique romain très riche.

 Nous y avons rencontré M. Brice LOPEZ, une autorité dans le domaine de l'Archéologie expérimentale, et les membres de son association Acta Experimentation.

 Cette rencontre fut un déclic pour nous, nous avons pu voir des démonstrations de combat de gladiateurs et en savoir plus sur ce sujet souvent méconnu et souffrant de bien des préjugés.Nous sommes retournés l'année suivante revoir M. LOPEZ et son équipe, cette fois plus longuement. La rencontre fut une fois encore décisive, et nous sommes revenus en Alsace avec la ferme intention de pouvoir, nous aussi, pratiquer la gladiature et partager ces émotions fortes avec le public.Voilà à peu près deux ans que nous mettons tout en oeuvre afin de créer notre association, type loi 1901 ( c'est à dire à but non lucratif ) .

 

Aujourd'hui, après avoir acheté ou créé tout le matériel qui nous était nécessaire, et avoir trouvé d'autres personnes aussi passionnées que nous le sommes, nous sommes enfin prêts à démarrer notre activité sous le nom d'association LUDUS ARGENTORATE.

Ce site a pour but de vous permettre de suivre notre cheminement, mais aussi de vous défaire de certaines fausses idées sur la gladiature. Nous serons très heureux de répondre aux questions que vous vous posez sur le sujet, ou de partager une passion commune pour l'Antiquité Romaine.

 

 

 

 


 

 

 

Ajouter un commentaire

Free counter and web stats

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×